publicité

Gardenia : l'aide à domicile sur la sellette

L'association d'aide à domicile Gardenia vient d'être placée en redressement judiciaire. 240 personnes sont concernées.

  • F. Cicolella / C. Dengall
  • Publié le 27/01/2012 | 19:41
© D.R.
© D.R.
video title

Gardenia ne redressement judiciaire

L'association d'aide à domicile Gardenia a été placée en redressement judiciaire.

L'association Gardénia existe depuis 11 ans. Elle propose un large éventail de services à la personne : aides au lever, toilette, repas, promenade, courses, de jour comme de nuit, et ce sur un triangle entre Baume-les-Dames, Montbéliard et Maîche-Morteau. Ce qui représente 900 clients dans le Doubs et 240 employés.

Problème, depuis trois ans, Gardénia fait face à un déficit chronique s'élevant aujourd'hui à 300 000 euros. Ce qui explique sa mise en redressement judicaire.

Son directeur Francis Bertin l'explique ainsi : Gardénia ne fait pas partie des 9 associations autorisées par le Conseil général du Doubs et à ce titre reçoit deux euros de moins sur chaque heure facturée aux clients, ce qui représente un écart 20 000 euros à la fin du mois.

Francis Bertin va donc engager les démarches auprès du Conseil général pour obtenir cet agrément. Parallèlement, il envisage un plan de restructuration. Pas sur les auxiliaires de vie, mais sur le personnel administratif qui compte pour l'heure 12 personnes dans les trois antennes de l'association.

Pour sa part, le Conseil général rappelle que c'est l'association elle-même qui n'a pas souhaité être agréée en 2007. De plus, le nombre de prestations auprès des personnes âgées augmente, le Conseil général craint que le problème soit plutôt structurel.

Néanmoins, le département reste ouvert à l'examen du dossier pour un agrément, mais pas avant 2013. Le temps de s'assurer du bon fonctionnement et de la solvabilité de l'association.

les + lus

les + partagés